Rouler par temps froid

Bien sûr, on peut rouler par tous les temps. Mais cela nécessite quelques précautions, expliquées par la FUB.

Les conseils de départ

Anticipez le freinage
– Évitez les mouvements brusques, notamment lorsque vous tournez
– Gardez vos distances par rapport aux autres véhicules
– Soyez bien visible (lumières, catadioptres, vêtements réfléchissants,…)
– Portez des vêtements adaptés à la saisonnalité

Checker la météo avant de prendre la route

Il est important de connaître l’état du sol pour être bien préparé. Par exemple, s’il y a risque de verglas, il est possible (et souhaitable) que les rues aient été salées : le sel peut faire rouiller la chaîne de votre vélo, il sera donc judicieux de la protéger avec un lubrifiant (à l’aide d’une bombe d’huile au téflon par exemple).

Textes rédigés en partenariat avec la FUB

Autour du même sujet :

septembre 25, 2017

Comment se préparer à shifter cet hiver

janvier 8, 2018

Rouler par temps de pluie : équipements

novembre 24, 2017

Voir et être vu : les équipements pour être encore plus visible