Voir et être vu : les éclairages obligatoires

Votre sécurité en shift doit toujours être votre priorité.
En partenariat avec Deliveroo, la FUB vous propose de mieux comprendre comment garantir votre sécurité sur la route.
Ce mois-ci, on parle de votre visibilité.

Les éclairages obligatoires

Tout d’abord, les éclairages dit actifs, comprenant le feu avant blanc ou jaune et le feu arrière rouge. Ces éclairages actifs sont obligatoires. Ils émettent une lumière qui permet de voir et d’être vu.

Ensuite, ton vélo doit être muni de catadioptres (réflecteurs) avant, arrière, sur les roues et sur les pédales. Ce sont des éclairages passifs obligatoires. Ils réfléchissent la lumière et permettent d’être vu.

Il existe également des pneus avec flancs rétro-réfléchissants qui dispensent d’avoir des catadioptres de roue (ou possibilité d’ajouter des bandes réfléchissantes autocollantes).

Ces équipements sont obligatoires comme indiqué dans le code de la route art. R313-4, 5, 18, 19, 20 et surtout vital !

Voici un exemple d’un vélo bien équipé et donc d’un Biker bien visible

1. à l’avant : réflecteur blanc, phare blanc ou jaune
2. à l’arrière : feu arrière, réflecteur rouge
3. catadioptres (réflecteurs) oranges visibles latéralement et sur les pédales

Textes rédigés en partenariat avec la FUB
Photos ©FUB

Autour du même sujet :

novembre 19, 2017

Voir et être vu : bien choisir ses éclairages

novembre 24, 2017

Voir et être vu : les équipements pour être encore plus visible

décembre 4, 2017

Voir et être vu : encore plus ?