Portrait de Biker : Jean de Lille

Rencontre avec Jean, Biker à Lille : conseils et anecdotes, découvre son univers en quelques questions.

Qu’est-ce que tu préfères dans le fait de rouler avec Deliveroo ?

J.D : Ce que j’aime le plus c’est d’avoir une activité qui tourne autour du sport.
Puis au fil du temps je découvre de plus en plus de restaurants très différents (asiatique, mexicain, française, etc) ça me change du combo kebab-frites.
De plus entre coursiers on est assez solidaires si jamais l’un de nous a un pépin.

Qu’aimes-tu le plus dans le fait de faire du vélo à Lille ?

J.D : De découvrir des petites rues cachées, des ambiances différentes en fonction de l’heure et du quartier. Et je me rends compte qu’au final, on est bien plus rapide à vélo qu’en voiture en ville.

Et à côté de Deliveroo, tu fais quoi ?

J.D : En ce moment, je me consacre uniquement à mon activité de coursier avec Deliveroo.

Une anecdote lors d’une livraison ?

J.D : Une fois je livrais des sushis, c’était un shift du soir, j’arrive chez le client et l’appelle au téléphone.

Il me dit : “Ah vous êtes rapide, je suis désolé, je ne suis pas chez moi, j’arrive !”

J’attends un peu, et lorsqu’il arrive, il me donne un pourboire de 10€ pour s’excuser. Une bonne course

Un endroit sympa pour patienter entre deux courses à Lille ?

J.D : La place de la République pour patienter avec les autres coursiers ou la rue Esquermoise dans le Vieux Lille.

Un conseil pour rider safe ?

J.D : De bien recharger la batterie de son téléphone, un antivol, et de penser à équiper son vélo de lampes. Il faut également être prudent, surtout quand il pleut, et bien sûr, toujours porter un casque.

septembre 18, 2017

La Nuit Noire

septembre 18, 2017

Portrait de Biker : Mathieu de Paris

septembre 11, 2017

Portrait de Biker : Sébastien de Nice