Portrait de Biker : Morgan de Paris

Rencontre avec Morgan, Biker en PCN : il te raconte sa vision de Paris et du vélo, et revient sur sa première livraison.

Qu’est-ce que tu préfères dans le fait de rouler avec Deliveroo ?

M.D : En roulant avec Deliveroo, j’ai découvert une nouvelle passion, le vélo, dont je peux affirmer sans aucun doute être accro. Mais également sa communauté, les Bikers. Même si on ne se connait pas ce n’est pas grave : tout le monde roule ensemble, et ça c’est cool.

Qu’aimes-tu le plus dans le fait de faire du vélo à Paris ?

M.D : Paris, à pieds c’est grand, très grand, mais à vélo on se faufile dans le traffic, côtoie les gens et change de quartier sans cesse. C’est un peu étrange de dire ça mais des fois j’ai plus l’impression que c’est Paris qui bouge et non moi. On a beau passer et repasser, notre bon vieux Paris ne cesse de me surprendre, et ça n’a pas de prix.

Et à côté de Deliveroo, tu fais quoi, un projet ?

M.D : Je suis illustrateur narratif, fraichement sorti de l’école, et mon projet serait de faire une bande dessinée sur les Bikers. Il y a des films, des reportages, des pubs, des magasins et même des bars…mais à ma connaissance pas de BD sur les coursiers contrairement au cycliste type course. Je tiens peut être ma première oeuvre originale !

Une anecdote lors d’une livraison ?

M.D : Lors de mon premiers shift, j’étais tellement stressé de faire n’importe quoi que le restaurateur l’a remarqué et en a profité pour me remettre les idées au clair. Du coup, j’ai filé droit jusqu’à la fin de mon shift. Au final j’ai relativisé en me disant : ça va c’est simple…en vrai ! Quand je suis rentré chez moi… mes genoux se tapaient tellement fort l’un contre l’autre que mon colocataire était plié.

Un conseil pour rider safe ?

M.D : De toujours faire attention et de rester concentré, peu importe le temps. Je viens aussi d’investir dans un bon casque : il était temps !

septembre 18, 2017

Spécial Journée de la Femme : focus sur 3 Bikeuses

septembre 18, 2017

Portrait de Biker : Baptiste de Rennes

septembre 20, 2017

Portrait de Biker : Kevin de Paris